lundi 19 août 2013

T.R.A.C.K.S.I.D.E.

2006, mon pote FENX revient sur-motivé d'un an de tour du monde,
et sa pré-paternité lui redonne son second souffle.
On se motive, on se prend un peu la tête, on y passe du temps,
sans compter tous les désagréments liés à la pratique ;
sans autres prétentions,
on essayait juste de rajouter quelques couleurs
le long d'une PSL qui devenait grise et maussade...

On voulait en faire une grosse quinzaine,
mais comme le temps est toujours compté,
et qu'entre temps on en perd pas mal en frivolités,
on a dû réussir à en faire 6 ou 7 en 3 mois...


Et puis quelques mois, quelques années,
rancœurs, jalousies, ignorance ou haine du béotien,
et la loi du chrome monochrome a vite repris le dessus.
Il n'en reste plus grand chose,
oubliées les douleurs des pots de 30 litres,
courbatures et coursade à Maisons-Laffitte,
les embrouilles stériles et autres illusions,
oubliée cette motivation stupide de partager la couleur,
depuis je ne peins que pour moi.