jeudi 24 mai 2012

A.T.A.B.

L'été dernier à Berlin
le mot d'ordre c'était
"Touristen Raus"
pour rire de la barcelonisation de la ville
avec ses flux de jeunes cons
venus chercher le kebab à 2€ toute la nuit,
ou le truc chimique dans les toilettes d'un club
qui va te faire parler à tout le monde dans
un anglais dégueulasse et un sourire hébété..

Alors maintenant on parle d' ATAB,
All Tourists Are Bastards
et pendant 2 semaines ça nous a beaucoup fait rire.

D'ailleurs j'arrête de dire que je vais à Berlin,
pour reconnaitre que je sors jamais de Kreuzberg,
voire même que je passe ma vie à Heinrich platz...
suite et fin de cette tranche de chill sous un soleil arrogant.

Pour un autre regard ou des recoupements photographiques,
http://loindesreves.blogspot.fr/2012/05/acab.html







































1 commentaire: