dimanche 18 octobre 2009

Escapades...











expo vector minded bordeaux octobre 2009








Exposition VibroMinded du 10 au 31 octobre 2009
A l'occasion de la sortie du livre VECTOR MINDED chapitre premier, la Galerie A organise une exposition regroupant les travaux récents des graffiti-artistes du Vibro Marker Deluxx.

Fondé au début des années 90, le VMD « collectif éternel », réunit des personnalités artistiques dévouées avec la même passion au culte de la lettre. Leur approche mêle tradition classique du graffiti des origines ( respect des proportions, équilibre, fresques en aplat...) et innovation formelle. Construite sur des amitiés fortes et nourrie d'influences nombreuses l'identité visuelle du groupe se démarque principalement par la rigueur stylistique des lettrages et leur qualité technique. Ses tags, flops, graffs aux dynamiques efficaces ont placé le crew VMD parmi les plus influents du graffiti français.

Le tag est avant tout une démarche au service d'un idéal identitaire, c'est ce que livre ce premier chapitre de VECTOR MINDED, compte rendu d'une immersion dans l'histoire occulte de la domination sociale. Ce premier volet révèle des fondements idéologiques, des ancrages théoriques « du vaste courant religieux qu'est le graffiti », mis en parallèle de l'Histoire, donnant ainsi une vision plus globale de ce qui semble pour beaucoup n'être qu'un acte de vandalisme. Cette exposition se veut être un cour introductif à l'éducation de soi par la philosophie du « vecteur d'esprit » ; une sélection de peintures, croquis, photographies viendra illustrer le propos.

« Au XIeme siècle de notre ère, au Cachemire, des philosophes ont défendu la thèse – inouïe – selon laquelle la conscience est vecteur au motif qu'elle est, comme lui, omnisciente et toute puissante. S'ignorant elle-même, la conscience s'est aliénée dans le monde et dans les textes religieux dont elle est pourtant la source. En redécouvrant la conscience comme étant vecteur lui-même, l'homme peut se délivrer de toutes ses fausses identités et recouvrer sa toute puissance native. »

Par cet événement la Galerie A affiche le souhait d'accueillir et d'intéresser un public le plus large possible. Cette rencontre permettra d'introduire un dialogue sur l'art et ses outils comme vecteurs d'identité, d'autonomie, d'indépendance, en prenant comme base de réflexion l'exemple significatif du plus important mouvement populaire d'art contemporain : le graffiti.

( http://galerie-a.blogspot.com/ )